Qui es tu ?
Philippe Lageat : J’ai 48 ans. Grand passionné de hard rock et de métal en général, j’ai commencé par animer des émissions de radio sur Brest (d’où je suis originaire), avant de publier Let There Be Light, un fanzine consacré à AC/DC, mon groupe de cœur (nous y reviendrons…), de 1991 à 1996. De 1995 à avril 2001, j’ai fait partie de l’équipe du mensuel Hard Rock Magazine dont j’ai été le rédacteur en chef. Depuis mai 2001, je suis rédac’ chef du mensuel Rock Hard que j’ai lancé avec le photographe Marc Villalonga et qui a fêté ses 15 ans cette année. En 2014, avec Baptiste Brelet et Vanessa Girth, j’ai également publié le livre AC/DC Tours de France 1976-2014 consacré à tout ce qu’AC/DC a fait dans notre pays durant cette période. 712 pages pour 5 kilos ! Je travaille actuellement sur le volume 2 de cet ouvrage.


Le premier album qu'on t'ait offert (tous styles confondus) ?
News Of The World de Queen en 1978. J’avais 10 ans. Ce disque m’a d’abord fasciné pour sa pochette – que je trouvais un peu flippante à vrai dire –, puis pour ses morceaux : les hymnes « We Will Rock You », « We Are The Champions », mais aussi le speedé « Sheer Heart Attack » et des titres tapant dans d’autres registres comme « Spread Your Wings », « All Dead, All Dead » et « Get Down Make Love ». Beaucoup de diversité et un premier contact avec le hard rock. Aujourd’hui encore, cet album reste mon préféré de Queen, dont j’admire par ailleurs l’ensemble de la discographie (oui, même la B.O. de Flash Gordon !).



Le groupe que tu as aimé, que tu aimes et que tu aimeras ?
C’est un secret de Polichinelle. Il s’agit évidemment d’AC/DC qui résume parfaitement pour moi ce que doit être le Rock, avec un grand « R » : fun, énergie incroyable, groove irrésistible, etc. Ce groupe a littéralement changé – et rythmé – ma vie et probablement fait de moi ce que je suis aujourd’hui. Il m’a toujours accompagné et m’accompagnera toujours.


1er album acheté (style hard rock heavy metal) :
Powerage d’AC/DC en 1978 (Désolé, vous allez bouffer du AC/DC dans cette interview !). Je suis littéralement tombé amoureux de la musique, tout autant que du visuel. Une décharge électrique entre les oreilles ou, plutôt, un vrai coup de foudre !



1er groupe/artiste vu en live (style hard rock heavy metal) :
AC/DC, encore et toujours, le 23 janvier 1981 au Parc de Penfeld, à Brest, sur le Back In Black World Tour. Une baffe dont je ne me suis jamais vraiment remis. Mais techniquement parlant, le premier groupe de hard que j’ai vu en concert fut Ocean (que j’aime beaucoup également), puisque c’est lui qui assurait la première partie.


5 albums indispensables à emmener sur une île déserte (tous styles confondus)
1 – Powerage (AC/DC)
2 – High N’Dry (Def Leppard)
3 – Ocean Machine (Devin Townsend)
4 – Discovery – Mike Oldfield
5 – Grace – Jeff Buckley
(une liste qui change tous les jours…)

 

Meilleur souvenir qui se rapporte au hard rock/heavy metal ?
En janvier 1996, être convié par Angus Young, Malcolm Young et Brian Johnson à assister aux ultimes répétitions du Ballbreaker Tour dans une salle de Floride dans laquelle, hors les techniciens, mes deux amis et moi étions les seuls spectateurs. Nous avons eu droit à deux concerts ce jour-là – l’un l’après-midi, l’autre le soir – rien que pour nous ! Mais j’ai plein d’autres souvenirs extraordinaires liés au groupe. Et à d’autres groupes (notamment Iron Maiden, Scorpions, Paradise Lost, Devin Townsend, Machine Head, etc.).


Un regret perso en rapport avec le hard rock/heavy metal ?
Que le genre soit divisé en autant de sous chapelles et que les métalleux soient aussi éparpillés quand ils auraient tout intérêt à être plus ouverts d’esprit et rassemblés.


Le dernier album en date qui t'a fait craquer ?
Ball Trap, du groupe français Malemort. Très original et particulièrement varié, il renferme onze « tubes » flirtant avec le rock, le hard rock, la fusion, le thrash et la chanson française de qualité. On l’écoute deux ou trois fois, et on est contaminé pour de bon. Une preuve supplémentaire que la France compte de plus en plus de groupes de qualité.



Un mot ou une expression concernant ces groupes :
AC/DC : Malcolm Young me manque…
METALLICA : Un groupe de fans qui pensent toujours à leurs fans.
IRON MAIDEN : Respect pour leur professionnalisme et leur intégrité.
GUNS N’ROSES : Réhabilitons Izzy Stradlin !
MÖTLEY CRÜE : Fun à tous les étages. Ils reviendront !