CHRONIQUES

Bloodlights - 2007

BLOODLIGHTS




Bloodlights - 16.11.2007 - Album
01. Where The Stars Don't Shine
02. Bloodlights
03. Addiction
04. Bullshit On Your Mind
05. One Eye Open
06. Hammer And The Wheel
07. Rain On A Sunny Day
08. Screwing Yourself
09. Easy Target
10. Against The Flow
11. Bald And Outrageous
12. Over When I'm Done
BLOODLIGHTS, un nouveau venu sur la scène Hard ? Pas exactement puisqu'il s'agit du groupe drivé par Captain POON de GLUECIFER. Autant jouer franc-jeu, Frank, tu te dois d'avouer que tu connais trop peu GLUECIFER pour réellement établir des parallèles entre ces deux groupes… C'est donc deux oreilles neuves qui rédigeront cette chronique (et je vous prie d'admirer le talent de ces deux oreilles en train de taper sur le clavier, prouesse digne d'un freakshow…).

Musique directe, ne s'embarrassant pas de fioritures, de cordes, de 122 pistes ½, d'une attente à la Hysteria des Léopards Sourds, simplement 12 titres qui font mouche à la première écoute, empruntant au Rock N' Roll (quelques soli et rythmiques bien senties), à une spontanéité Punkoïde, à la planète Sleaze avec une lichette Poppy aux détours des refrains particulièrement mélodieux. Parlons en des refrains ; celui de Where's The Stars Don't Shine provoque quasi une transe et déconcentre mes oreilles, les faisant taper à côté des touches. Et ce n'est pas le seul à concourir dans la catégorie " j'te le sifflote benoîtement en prenant ma douche " et ça, ça me plaît. Surtout que le reste; la zique, la prod', la section rythmique, le chant, n'est pas en reste. Packaging adapté aux mélodies recherchées (et obtenues) sans occulter le côté " in your face " de l'ensemble. Screwing Yourself calme le jeu en accentuant la facette easy listening du groupe avec, en renfort, une jolie voix féminine doublant le chant lead.

Bien sûr, d'aucuns pourraient arguer une certaine linéarité au fil des titres. Ce n'est pas faux mais à moins de priser les montagnes russes musicales, ce défaut n'en sera pas un pour qui aime ce Hard basique et catchy. Cette uniformité est souvent le lot des groupes usant (sans abuser pour autant) des power-chords ; ces accords éminemment Rock N' Roll que l'on peut jouer à deux doigts (et même en levant bien haut le majeur pour les esthètes de la Fuckin' Attitude…).

Vous voulez mon avis ? Allez, soyez sympas, vous voulez mon avis ? BLOODLIGHTS a tout pour cartonner… Auprès des amateurs de musique qui envoie le plomb bien sûr mais pas seulement ! Quelques singles potentiellement tubesques et bankables pourraient se frayer un chemin à travers ce dédale de styles plus " à la mode " squattant nos bandes FM. Pourraient… C'est en écrivant ce genre de phrases que je me rends compte que les mots Hard et Succès se conjuguent souvent au conditionnel ; si certains groupes ont tout pour les marier avec bonheur, il faut croire que ce temps est trop difficile pour être entendu par le grand public et c'est bien dommage… Au futur peut-être ?

Frank
- 21.01.2008
Musiciens: Captain Poon (chant, guitare)/ Nicomon Shafer (batterie)/ Ron Elly (basse, chœurs)/ Howie B. (guitare, chœurs)
Producteur: Phil Cavaino
Label: Playground Music