CHRONIQUES

Feat Rock' n'Roll - 2007

MOLOTOW




Feat. Rock n'Roll - 2007 - Album
01. Stand Up And Shout
02. Magic Busses And Taxies
03. Surrender To Rock & Roll
04. Faraway
05. All Worn Out
06. Beam Me Up (For Glam And Glory)
07. Joe Sparky
08. The Edge
09. 80s
10. Godforsaken
11. Battlefield Rock
12. Warlords
Décidemment ! Quand ce n'est pas la Suède qui nous propose des groupes de tueurs qui revisitent à leurs manières l'héritage que nous ont laissé les gros groupes de Hard Rock issu des années 80, c'est la Norvège qui prend le relais. Et là, avec cet album de MOLOTOW, je peux vous dire que l'on à a faire à du lourd. Du très lourd même pour tous ceux qui aiment le Hard Rock mélodique, puissant, carré, racé et qui puise son inspiration dans le Hard Rock de Sunset Strip. Mais là où MOLOTOW s'est tire encore mieux, c'est avec ce son absolument pas daté qui sent les bon les années 2000. Le meilleur des deux mondes ? Oui, c'est un peu cela effectivement.

Formé en 2005 dans le pays de GLUECIFER, MOLOTOW nous offre donc un 1er album nommé Feat Rock n'Roll et ne perd par une seule seconde en attaquant d'entrée de jeu avec un Stand Up and Shout qui, vous vous en doutez avec un titre pareil, fonce dans le tas et possède un refrain fédérateur. Il vous suffi d'écouter ce titre une seule fois pour avoir le refrain en tête pendant des jours. Un peu comme avec le morceau suivant, Magic Busses And Taxies qui ne se pose pas de question lui non plus et qui remplie à merveille son objectif : vous faire headbanguer et lever le poing en l'air. Je vous l'ai dit tout à l'heure, ici, c'est du lourd et je doute fort que les fans de ce genre de Hard Rock résistent bien longtemps avant de succomber aux charmes d'un album qui ne comporta aucun titre superflu.

Surrender to Rock'n'Roll poursuit l'entreprise de démolition dans laquelle le groupe s'est jeté corps et âme et un petit coté PRIVATE LINE se fait sentir de temps à autre sur ce morceau qui encore une fois se veut particulièrement efficace. Même remarque avec Faraway est ses riffs de grattes bien couillu et Heavy qui vous aideront à comprendre pourquoi cet album de MOLOTOW est aussi performant. La bande d' Aleksander ERIKSEN a compris qui rien de tel que le mariage du Hard Rock mélodique avec des riffs de guitare et une prod bien Heavy pour donner une petite bombe qui vous pête à la tronche à grand coups de refrains mortel à l'image de All Worn Out . Tenez, je mets au défit les fans de Hard de rester insensible à ce morceau imparable qui aurait à coup sur tout défoncer dans les charts à l'époque. Vous vouliez des titres qui assurent grave ? Vous êtes servi !

Tiens, vous en voulez un autre un Hit ultime, une sorte d'hymne à scander en live à gorge déployée ? Alors découvrez donc le justement nommé 80s. Un hommage au Hard Rock que nous chérissons tant et que MOLOTOW s'évertue à remettre au goût du jour avec juste ce qu'il faut de modernisation. Rien de tel que des Oh Oh Oh Oh à reprendre avec le groupe pour se retrouvez transporté dans un autre monde, celui où vous êtes le plus fort et où rien ne vous résiste. MOLOTOW ? Encore mieux que les antidépresseurs !
D'autant plus qu'avant ce 80s , vous vous sera pris dans les dents un The Edge qui ne fait pas de quartier et qui vous sera passé sur le corps comme un bulldozer avec les dommages que ce genre de traitement peut occasionner.
Vous voulez un dessin ? Non ? J'en étais sûr ….


Pas de longs solos de guitares sur ce Feat. Rock'n'Roll ni de solos alambiqués, juste des riffs percutants mis au service de compos qui se suffisent à elles même. Pas besoin d'artifice quand l'essence même de l'efficacité est déjà là. Après Godforsaken , cet album de MOLOTOW se termine sur un Warlords qui lui aussi vous fera penser à du PRIVATE LINE ce qui, j'en suis sur, ne sera pas pour vous déplaire. Pas de ballades sur cet album qui en 12 titres vous aurez montré de quel bois ce combo norvégien se chauffe.
L'une des bombes de ce début d'année !!

JeanPhilippe - 24.02.2008
Musiciens : Aleksander Eriksen (Chant et basse) / Pal Grytnes (guitare and voix) / Andreas Sandven (guitare) / Terje Sandvik (Batterie)
Producteurs : Aleksander Eriksen, Jonas Kroon and Molotow
Label : Molotow Records