CHRONIQUES

Hellbilly Deluxe - 1998

The Sinister Urge - 2001

Educated Horses - 2006


Hellbilly Deluxe 2 - 2010

Rob ZOMBIE




Hellbilly Deluxe 2 - 2010 - Album
01. Jesus Frankenstein
02. Sick Bubble Gum
03. What ?
04. Mars Need Women
05. Werewolf, Baby !
06. Virgin Witch
07. The Dream Factory
08. Burn
09. Cease To Exist
10. Werewolf Women Of The SS
11. The Man Who Laughs
Il y a quelques temps encore, de Rob ZOMBIE, je ne connaissais que la carrière cinématographique et les chefs d'œuvres qu'il a tourné dont La Maison Des Mille Morts, Devil's Rejects ou bien le remake d'Halloween et j'étais toujours réticent à découvrir son oeuvre musicale à cause de l'étiquette Metal Indus (terme qui me stresse un peu le tympan) qui semblait lui coller à la peau.
Et par tous les démons du Saint Enfer, j'ai bien fais d'aller au-delà de mes réticences et de mes a-prioris. Et autant le dire de suite, ce nouvel album (le premier que je découvre) m'a plus que convaincu, il m'a bluffé, scotché par son énergie, ses morceaux accrocheurs et son univers dignes de série Z dans lequel je me retrouve.
Et cet album sera, à coup sûr, dans mon Top 10 des albums de l'année 2010. Maintenant à savoir si celui-ci est meilleur ou moins bon que les albums précédents sera le moindre de mes soucis car primo, je découvre la carrière musicale du sieur ZOMBIE avec cet album, véritable coup de cœur je me répète et secundo je viens d'acquérir dans la foulée ses autres opus et que ceux-ci, même si ils sont très très bons, n'auront pas le même impact pour moi que la découverte de ce Hellbilly Deluxe 2...

Entrons maintenant dans le vif du sujet : Rob ZOMBIE a décidé de mettre de côté pendant quelques temps sa casquette de réalisateur pour se reconcentrer sur son groupe - le dernier album Educated Horses datait déjà de 2006 - et nous pond en ce début d'année ce Hellbilly Deluxe 2 haut en couleurs. La recette est simple mais 100 % efficace : morceaux accrocheurs et tonitruants aux structures simples très rock'n'roll dans l'âme, refrains endiablés (je pense notamment au tube Sick Bubble Gum - allez mater le clip par la même occasion et découvrez son ambiance conviviale) guitares bien Heavy, avec quelques passages à la slide, accentuant le côté redneck de certains titres (Werewolf, Baby et son refrain imparable, très Glam Rock ou bien Burn, qui sonne très 70's) ambiances électriques et déjantées (What ? ou Mars Need Women) un peu de Stoner avec Virgin Witch et ses chœurs carrément épiques - titre sur lequel l'ombre de la délicieuse Sheri Moon ZOMBIE semble planer - ambiance plus sombre avec Cease To Exist et autre grand moment le sublime Werewolf Women Of The SS qui semble tout droit sorti d'une série télé des seventies (et certainement en hommage au film culte et kitsch Ilsa La Louve avec la plantureuse Dyanne THORNE)... Un régal !!

Seule déception, le titre The Man Who Laughs, qui ne dépareillerait pas sur un album de Metal Symphonique, avec ses orchestrations subtilement bien placées mais qui est gâché par un interminable solo de batterie, qui franchement plombe ce morceau pourtant excellent. Un détail... Le tout est homogène, entraînant, rondement mené par le maître de cérémonie Rob ZOMBIE, le maestro à la voix bien éraillée, aussi talentueux et déjanté en musique qu'au cinéma.
THE coup de cœur !! Chaudement recommandé...
Etienne - 01/06/10
Musiciens: Rob "Zombie" Cummings (chant) / John 5 (guitare) / Piggy D (basse) / Tommy Clufetos (batterie)
Producteur:
Label: Roadrunner