CHRONIQUES

Altar Ego (Shark)- 1982

S'cool Buss - 1986

Law of the Order - 1989

Alive at the Whiskey - 1989

Gathering of the Faithful - 2006
SHARK ISLAND




Gathering of the Faithful - 07.07.2006 - Album
1. Blue Skies
2. Tomorrow’s Child
3. The Stranger
4. Go West
5. Welcome Goodbye
6. Life Goes On
7. Down To The Ground
8. Looking For The Sun
9. Heaven
10. I Had A Dream
11. Will To Power
12. Need Your Love
13. Temptation
Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous, mais personnellement, le nom de SHARK ISLAND évoque de bien belles choses pour moi. Il faut dire que ce combo US avait tout ce qu’il faut pour devenir une référence dans le petit monde du Hard US et qu’un album comme « Law of the Order » paru en 1989 frise la perfection absolue. Car de « Paris Calling » à « The Chains », ce n’est que du bonheur sur un album qui ne contient aucune faute de goût. Alors pour quelle raison(s) SHARK ISLAND n’a pas rencontré le succès qu’il méritait ?
Mystère …. Du coup, à défaut d’être devenue une référence, SHARK ISLAND est devenu un groupe culte ce qui est quand même la moindre des chose. Alors forcément, lorsque l’on apprend que la bande de Richard Black est de retour au grand complet (enfin presque puisque manque à l’appel le batteur Gred Ellis remplacé par Glen Sobel), on se retrouve tout existé à l’idée de se retrouver avec une nouvelle petite perle de Hard US. Réaction somme toute logique mais qui risque d’en déconcerter quelques-uns. Car de Hard US comme il en était question à la fin des années 80, il n’en n’est point question sur ce nouvel album. N’attendez donc pas à retrouver sur ce « Gathering of the Faithful » des morceaux vous rappelant l’âge doré du groupe car là n’est définitivement pas la volonté de SHARK ISLAND en 2006. La nouvelle cuvée du groupe n’est pas à proprement parlé un concentré de Hard US. Nous en sommes même asser loin pour tout vous dire. En 2006, SHARK ISLAND nous propose une tout autre voyage dans des sphères Rock, parfois Hard mais pas trop et le plus souvent sur des tempos pépères voir atmosphériques. Une sorte de Rock asser soft avec quelques riffs plus appuyées de temps en temps. Bref, de quoi faire perdre leur latin aux fans avides de Hard classieu qui pête comme il faut. La déception risque d’être au rendez-vous dans un premier temps pour des fans non avertis qui s’attendaient à retrouver un SHARK ISLAND « classique ». Mais la surprise passée, et en faisant abstraction de passé du groupe, on découvre alors un bien bel album de Rock mélodique qui contient quelques très beaux moments. Le magnifique « Looking for the Sun » par exemple nous montre que le groupe est toujours capable de composer de très belles mélodies et que celles ci sont capables de vous émouvoir et d’en appeler à votre sensibilité. Le genre de morceaux à écouter à deux sous la couette ….
Et ce « Gathering of the Faithful » contient quelques autres titres du même style comme « Welcome Goodbye » ou encore « I Had a Dream ». C’est beau, c’est calme, c’est reposant et cela fait du bien. Mais n’allez pas croire pour autant que ce nouvel album ne contient que des titres soft car à l’écoute de morceaux plus incisifs et plus lourds comme « Heaven » ou « Tempation », on découvre une tout autre facette de SHARK ISLAND. Celle d’un groupe qui n’hésite pas à proposer des riffs plus pesants pour un rendu final tout à fait convaincant. Bref, avec ce nouvel album, on passe d’un sentiment à l’autre (un coup je plane, un coup je me réveille, une autre fois je me laisser bercer pour reprendre du poil de la bête l’instant d’après) ce qui au bout du compte, n’est pas désagréable le moins du monde. D’autant plus que Richard Black a toujours un aussi beau timbre et que celui ci se veut particulièrement efficace sur ce Rock mélodique de belle facture.
Pas de Hard US donc au rendez-vous, pas de titres Heavy en diable ou plus speed que les autres. Juste du bon et du beau rock mélodique capable de séduire un public beaucoup plus large que la cible habituelle de SHARK ISLAND. Ce qui n’enpêchera pas d’en décevoir certains qui pouvait légitimement attendre autre chose de la part d’un tel groupe. Jean-Philippe le 19.07.06
Musiciens: Richard Black (chant)/ Spencer Sercombe (guitare)/ Christian Heilmann (basse)/ Glen Sobel (batterie)
Producteur:
Label:
Frontiers records